Les premiers retours presse et public commencent à tomber et ô miracle ! Sous l’emprise de son lasso de vérité, tout le monde s’accorde à dire que le film est extraordinaire. Wonder Woman est-elle en train de sauver l’univers ciné de DC ?

Nous n’avons pas vu le film. Nous attendons patiemment le mercredi 7 juin pour nous ruer dans les salles obscures. Mais depuis quelques jours, bien que nous voulions nous tenir écarté de tout spoiler, de toute critique et autres commentaires, nous n’en avons pas eu l’opportunité. Le raz-de-marée Wonder Woman éclabousse tout le monde, que vous le vouliez ou non. Le film de Patty Jenkins, attendu au tournant, par à peu près la Terre Entière (sauf Donald Trump, lui, la Terre entière, il s’en cogne), est ce dont il faut parler. Surtout depuis que l’embargo presse est levé et que les première projections publiques ont lieu ici ou là. A la tête de DC et de Warner, on peut commencer à souffler et à se taper dans le dos de contentement. « Enfin. Enfin, nous avons un putain de film de super héros qui fonctionne ! » doit-on entendre à tout-va. Il semblerait que d’après les premiers retours, Wonder Woman (dont Smallthings lui consacre un beau dossier) semble aller au-delà des espérances, elle, la première superhéroïne à avoir son propre film, elle va vers l’infini et l’au-delà. La preuve ultime : son score sur Rotten Tomatoes. Le baromètre qui a cassé les précédents films DC de manière plus ou moins injuste, a son pourcentage proche du 100%. L’alignement cosmique est en place. Les fans de DC peuvent souffler et les autres peuvent être convertis (ou pas) et le monde peut continuer de tourner plus ou moins rond. 

 

Mais ce succès critique après Man of Steel et Batman V Superman et Suicide Squad (dans une moindre mesure) soulève un énorme question pour tout personne ayant aimé ces films. Ici à LPA, on a adoré BvS et MoS alors que le monde entier tapait dessus juste (on exagère à peine) pour le plaisir. Alors oui, les films n’étaient pas parfaits mais ils ne méritaient clairement pas cet opprobre, ils ne méritaient pas cet acharnement, ils ne méritaient pas leurs notes sur Rotten Tomatoes (respectivement 55% et 28%). Par conséquent le succès de Wonder Woman nous fait craindre le pire. La peur nous tenaille depuis les premiers retours des critiques et encore plus depuis que le public a pu voir le film. Si le monde n’aimait pas les films que nous aimions, allons-nous aimer le film que tout le monde aime ? Vous avez 4 heures comme on dit. La question nous donne le vertige…On peut déjà vous dire que nous allons aller voir Wonder Woman avec la boule au ventre. 

 

Même voir nos connaissances, qui ont aimé comme nous BvS et MoS, vanter les louanges de Wonder Woman n’arrive pas à nous rassurer. Malgré tout, il est quand même heureux de voir que l’univers DC a du sursis grâce aux aventures de cette belle héroïne. Il ne reste plus qu’à espérer que les prochains films (dont les différents problèmes en coulisses abreuvent les sites comme de la chienlit) auront des jours meilleurs et qu’ils s’inspireront de la réussite (notre avis va arriver rapidement) Wonder Woman. En attendant, on vous laisse, la version longue de Batman V Superman : Dawn of Justice (dont le premier anniversaire était il y a peu) nous attend, histoire de revoir l’introduction de Diana/Wonder Woman dans nos vies sur Junkie XL !

Share →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *